Thème 2021

Le jardin du (bon) vivant

L’homme ne demande que cela, voir et sentir du vert en milieu urbain, le cultiver en milieu rural, nourrir au quotidien son corps et son esprit des bienfaits du végétal. Cette union avec la nature est un passage obligatoire pour qu’il retrouve son bien-être et son équilibre.

Parce que les richesses végétales sont indispensables pour réveiller les sens et défier tout type de contexte en ville comme à la campagne, le jardin est l’endroit où il fait bon vivre,  se ressourcer, se régénérer. Depuis la nuit des temps, il est la représentation de la terre nourricière et de l’épicurisme.

Ressource abondante pour l’écosystème et la biodiversité, le jardin est aussi nourricier, délicieux et généreux. Il protège et préserve le vivant, la nature y reprend ses droits.

En ville, il est aussi l’outil de prédilection pour la lutte contre les ilots de chaleur, pour le développement de la participation citoyenne et pour l’amélioration du cadre de vie.

Nul doute que les esprits fertiles des candidats du Carré des Jardiniers nous révèleront toutes les richesses des jardins, à travers cette nouvelle édition du concours.


© Alexandre MOULARD


© Alexandre MOULARD


© Alexandre MOULARD


Les jardins des précédentes éditions en images
(bientôt disponible)



Un évènement

salon Paysalia

 
En savoir plus sur le salon Paysalia

En co-production avec :

Les entreprises du paysage

 

Partenaire officiel 2019

Val'hor