Archives 2021

Thème Carré des Jardiniers 2021 : Le jardin du (bon) vivant

L’homme ne demande que cela, voir et sentir du vert en milieu urbain, le cultiver en milieu rural, nourrir au quotidien son corps et son esprit des bienfaits du végétal. Cette union avec la nature est un passage obligatoire pour qu’il retrouve son bien-être et son équilibre. 

Parce que les richesses végétales sont indispensables pour réveiller les sens et défier tout type de contexte en ville comme à la campagne, le jardin est l’endroit où il fait bon vivre,  se ressourcer, se régénérer. Depuis la nuit des temps, il est la représentation de la terre nourricière et de l’épicurisme. 

Ressource abondante pour l’écosystème et la biodiversité, le jardin est aussi nourricier, délicieux et généreux. Il protège et préserve le vivant, la nature y reprend ses droits.


© Alexandre MOULARD


© Alexandre MOULARD


© Alexandre MOULARD

 

Finalistes Carré des Jardiniers 2021

MAÎTRE JARDINIER 2021 – Franck Serra, avec son jardin « Human&Sens »

Présentation

« Aujourd’hui nous sommes en quête de sens, de plaisir et de retour à la nature. C’est en conciliant respect pour l’environnemental, bien-vivre et bien-être que le jardin « du bon vivant » prendra vie. Nous proposons un jardin vertueux et résilient en accord avec la nature. Les composantes du jardin prendront naissance sous nos pieds, offrant des sols perméables, naturels, fertiles et nourriciers : tout simplement vivants. La biodiversité sera symbolisée par une canopée, véritable arche architecturale qui vous invitera à découvrir l’espace bien-vivre et à vous asseoir à la « table » du partage et de la convivialité noyés et alimentés par le théâtre nourricier, symbole de la terre à l’assiette. Le jardin du bien-être en opposition, et structuré autour de la table d’eau, symbole de la vie. Des cocons organiques de relaxation vous accueilleront dans une forêt luxuriante, bienveillante et naturelle. »

Équipe

  • Franck SERRA : FINALISTE  
  • Clément ROURET  
  • Bastien ROUSSEL   
  • Florian DEFRANCE  
  • Tommy GUICHARD 

 

Finaliste 2021 – Hélène PEPIN avec son jardin « A table »

Présentation

« Nous imaginons un jardin, où trône au centre l’archétype de la table revisité. Elle s’articule autour un bosquet de verger en profusion de fruits. C’est le cœur, le centre de la vie, le noyau de notre jardin. Tout le monde est invité à y rentrer et à s’attabler. On peut s’asseoir et regarder dans la direction que l’on veut, discuter intimement, ou contempler le grand marasme du salon s’agiter autour de nous. 

Le jardin est le lieu pour tous les mouvements des visiteurs, son ergonomie est faite pour se rencontrer et se croiser avec fluidité. Au centre c’est la vie, c’est le bon vivant. Sur les flancs du jardin, l’humus la décomposition de la vie, forme un tapis rappelant les sous-bois fertiles que peut former la litière de la forêt. »

Équipe

  • Hélène PEPIN : Finaliste 2021  
  • Christophe GILLET 
  • Antoine TABAREAU 
  • Eugène MARELLE 
  • Camille BOUGUYON 
Finaliste 2021 – Matthias ORSI avec son jardin «L’Oasis du futur»

Présentation

« Notre projet s‘articule autour d’un ouvrage central imposant qui représente la genèse du jardin. Cette structure aérienne « capture » l’eau présente sous plusieurs aspects (rosée, buée, eau de pluie, brouillard). Cette eau récupérée est stockée dans plusieurs bassins. 

A partir de là, l’eau se diffuse progressivement dans le jardin et circule par un jeu de fontaines, de bassins et de rigoles. Par son influence, son intensité et son utilisation, l’eau façonne une végétation spécifique en dessinant une succession de jardins. Plus on s’éloigne de l’ouvrage, plus l’eau devient moins présente et rare, voire 
absente sur les limites du jardin. » 

Équipe

  • Matthias ORSI : Finaliste 2021  
  • Nicolas CHASSAGNE  
  • Jérémy PRAT 
  • Grégory CACCIOTTO 
  • Olivier LOUIS
Finaliste 2021 – Guillaume LACHANA avec son jardin «Jardin des villes, jardins des champs, jardin vivant»

Présentation

« Nous souhaitons mettre en avant la question de la fertilité des sols. Coté ville, installée sur une croute d’enrobés, une grande structure propose une évocation du jardin hors-sol et met en avant l’ingéniosité des hommes pour rendre le jardin possible en milieu hostile. La structure évoque les tuteurs que l’on connait pour faire pousser fruits et légumes, mais peut aussi être perçue comme une treille ou encore la cabane d’un robinson urbain ? 

Côté campagne, le visiteur se promène « dans » la terre et au milieu d’arbres en lévitation. Il peut observer leurs racines, toucher la terre qui les entoure. De part et d’autre de ces deux dispositifs, deux lisières latérales bordent le jardin : D’un côté, un tronc d’arbre couché sur les vingt mètres de longueurs est « usiné » en banquette côté ville tandis qu’il est laissé à son état brut côté campagne. De l’autre côté, des grumes sont évidées et disposées les unes à la suite des autres sur tout le linéaire. Ce sont les « tables des substrats ». 

Équipe

  • Guillaume LACHANA : Finaliste 2021  
  • Ghislain GONTHIER 
  • Alexandre SALMON  
  • Anthony DUARTE 
  • Bastien LACHANA
Finaliste 2021 – Stéphane FRITSCH avec son jardin «Cultivons notre bien-être»

Présentation

« Ce jardin ne peut être observé d’un seul regard. En progressant d’une zone à l’autre, il suscite l’émotion au travers de nouvelles ambiances que l’on découvre et qui touchent le cœur. Il marque les mémoires de façon inoubliable. Son contenu offre de nombreux plaisirs et sensations. Il invite à la détente, sous un arbre, près de l’eau, au cœur d’un massif ou d’une forêt de bouleau, où chaque visiteur s’arrête, contemple et finalement trouve son bonheur. 

Le plan du jardin « Cultivons notre bien-être » permet une flânerie dans chaque scène végétale du jardin, pour apprécier les plaisirs de la vie, notamment les plaisirs de la table. Le visiteur a le temps, pour une fois, de contempler, de rêver à une terre plus fertile d’idées nouvelles, pour mieux vivre avec la nature. Le jardin se compose de différentes zones : une rose des vents au pied de la statue, une zone de détente et de partage, avec sa fontaine, puis une zone de repos, un bureau « NOOKA SPACE », une place barbecue agrémentée de son potager, et pour finir une table pour dîner, l’ensemble sublimé par un bel éclairage. »  

Équipe

  • Stéphane FRITSCH – Finaliste 2021 
  • Alexandre KITTER 
  • Benjamin CARREY 
  • Julien FALCH 
  • Théo BOULAY 


Un évènement

salon Paysalia

 
En savoir plus sur le salon Paysalia

En co-production avec :

Les entreprises du paysage

 

PARTENAIRE OFFICIEL

Val'hor