Carré des Jardiniers 2011

Thème Carré des Jardiniers 2011 : Le jardin à vivre


Au moment où beaucoup d’entre nous retrouvent les chemins qui mènent aux jardins et en redécouvrent les plaisirs, le jardinier doit retrouver sa place et son rôle. Dans ces lieux dédiés à la beauté, aux réjouissances, aux gourmandises, dans ces lieux propices à l’exaltation des sens mais aussi propices aux expérimentations, aux acclimatations de toutes sortes, le rôle du jardinier est démultiplié; il n’est pas seulement le bras « équipé » d’un concepteur mais il doit mettre tout son savoir en œuvre et tout son engagement pour comprendre, prolonger, amplifier la création d’un jardin. Et quand la transmission des savoirs familiaux et ancestraux a été rompue par des mutations de société, le jardinier d’aujourd’hui doit être le garant des pratiques anciennes et le passeur des nouvelles pratiques issues notamment de la sphère écologique.
Dans ce contexte d’effervescence, le métier retrouve sa vitalité et son sens et c’est ce que veut fêter Paysalia en organisant la première édition du « Carré des Jardiniers ». Ce carré-là n’est pas un domaine réservé mais un espace de rencontre et de communion entre un public curieux et exigeant et les professionnels.

 

Finalistes Carré des Jardiniers 2011

 

MAITRE JARDINIER 2011 - Philippe POILANE

© Elisabeth Rull

Créateur de jardins, gérant de la société Tout simplement en Loire Atlantique veut recréer un univers naturel : bois, zinc, pierres et végétation, c’est un travail sur la matière que nous offre le candidat pour une composition contemporaine rêvée.
Au travers d’un jeu de pontons en bois et en pierre, le visiteur arrive jusqu’à un étrange enchevêtrement de tuyaux en zinc, végétation et pierre naturelle. Bercé par le clapotis de l’eau, enivré par les odeurs des végétaux et des broyats naturels, le visiteur a l’impression de flâner, rêver et comprendre…

 

Marc FERAUD

Jardinier paysagiste installé dans sa ville de naissance à Saint-Rémy-de-Provence réalise un projet intitulé « Mon jardin de vie ». Un labyrinthe circulaire sur plusieurs niveaux : une véritable promenade autour des 4 points cardinaux et des quatre éléments (terre, feu, eau et air) invite le promeneur à faire l’expérience de la nature. Le public est un élément de l’œuvre paysagée. Ancré au sol s’élève tel un arbre une structure métallique végétalisée intégrant 4 jardins paliers. Les promeneurs gravissent la structure comme la sève circule dans le végétal (hauteur de 4m80).

© Elisabeth Rull

 

Jérôme FAURE

© Elisabeth Rull

Architecte jardinier à Lyon, invite à découvrir le Pavillon des Sens qui s’inscrit volontairement dans un format non standard de jardin tout en longueur pour « coller » à la réalité des parcelles urbaines ou péri-urbaines en bandes. Ce jardin est conçu autour de l’idée d’un pavillon extérieur en prise directe avec les éléments naturels.
Approche minimaliste pour un lieu qui protège sans isoler le construit de la nature, structure épurée magnifiant l’espace végétal. Ce jardin est le fruit d’une rencontre entre le naturel évanescent, mouvant, sauvage et le culturel ordonné et construit. Les végétaux sont volontairement choisis en fonction de leur rusticité, de leur durabilité et faible entretien, comme les matériaux recyclables, peu impactant sur l’environnement et pérennes…

 

Philippe MILLET

Entrepreneur paysagiste de 33 ans a nommé son jardin « Genius Loci »: en vrai chef d’orchestre il tentera de faire vivre les éléments entre eux tout en cherchant à mettre l’Homme au cœur du projet. Un jardin de conception simple en apparence mais superbement orchestré avec une association originale du végétal avec différentes matières. Un carré de 10 m de côté au centre, un autre carré concentrique de 3 m de côté comprenant 2 marches et un plateau supérieur de 2 m de côté. A chaque angle un espace triangulaire est consacré à chacune des matières mises en scène (bois et verre, fer). On trouvera aussi du gazon, des arbustes originaux (Phillyrea augustifolia, Rhannus alaternus, Vibumum odoratissimum…), une zone de compostage, une prairie fleurie...

© Elisabeth Rull

 

Henri MIGNON

© Elisabeth Rull

Paysagiste créateur depuis 1996 anime une équipe de 20 professionnels spécialisés dans la conception et la réalisation de jardins. Il nous invite à découvrir un jardin de bord de mer. Installé sur le littoral breton il a souhaité faire partager le charme tout particulier de ces jardins de littoral. Clin d’oeil de la cabane type Ile de Ré, pins, espace maritime avec du sable planté de graminées, solarium, galets, murets de vieilles pierres et canisses en châtaignier rappelant les paysages de Quiberon, mobilier réalisé en toile de bateau, murets : l’ensemble se veut naturel, doux avec un contraste d’éléments graphiques.

 

Le jury Carré des Jardiniers 2011

 

  • Jean MUS, Président du Jury
  • Emmanuel MONY, Président de l’UNEP et du salon Paysalia
  • Eric LEQUERT IER, Paysagiste
  • Jinny BLOM, Paysagiste
  • Pierre Alexandre RISSER, Jardinier Paysagiste
  • Joseph GRIMALDI, Paysagiste
  • Michel AUDOUY, Secrétaire général de la FFP (Fédération Française du Paysage)
  • Bruno IMBERT , Gérant des pépinières Imbert
  • Bénédicte BOUDASSOU, Journaliste au Figaro
  • Régis MARCON, Chef triplement étoilé
  • Dimitri NAIDITCH, Chef d’orchestre et Pianiste
  • Jacques CAVALLIER, Maître Parfumeur


Retrouvez toutes les photos de l'édition 2011
(bientôt disponible)

 



Un évènement

salon Paysalia

 
En savoir plus sur le salon Paysalia

En co-production avec :

Les entreprises du paysage

 

Partenaire officiel 2019

Val'hor