Carré des Jardiniers 2017

Thème Carré des Jardiniers 2017 : les bons soins du docteur Jardin

 

La nature est généreuse, variée, nourricière, constante, belle et riche.
Agréments incontournables des villes et des habitations privées, les parcs et les jardins sont également appréciés pour leurs bienfaits sur l’équilibre et la santé.
Les plantes, les végétaux, les fleurs, la terre, les pierres, les ruisseaux, les fruits, sont autant de petits traitements qui agissent séparément ou ensemble pour soigner les corps et les âmes des hommes.
Jeunes ou plus âgés, tous les patients sont unanimes : les jardins font du bien dès que l’on prend le temps de les regarder, les écouter, les sentir, les toucher et les goûter.
Sur le Carré des Jardiniers, on croise des jardiniers qui soignent et des médecins qui jardinent avec en tête un objectif commun : offrir de bons soins au jardin.

 


© Elisabeth RULL


© Elisabeth RULL


© Elisabeth RULL

 

Finalistes Carré des Jardiniers 2017

MAITRE JARDINIER 2017 - Anne Cabrol avec son jardin "Les gens heureux"

Présentation

Ce jardin  a été conçu en associant sur un espace réduit un ensemble d’ateliers  ou « matière active » qui ont été développés depuis plusieurs années avec des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Je vous propose « les gens heureux », un jardin travaillé autour du ressenti : une approche cocon, une sensation de tranquillité et de retour à la nature pour se ressourcer. Le tout pensé autour d’un graphisme anguleux laissant à penser qu’un assemblage de molécule se forme pour créer l’ocytocine, hormone du plaisir et du bien-être.
A travers ce jardin j’aimerais que vous, visiteurs, vous vous projetiez sur vous même pour trouver votre équilibre et trouver la clef pour vous sentir bien. Vous commencerez par quitter vos chaussures pour visiter le jardin pied nus et entrer en communion avec la nature, découvrir les sensations de bien être en marchant sur la douce et confortable mousse.
Vous prendrez peut-être un livre dans l’ambiance cocon, écouterez quelques bruits d’eau…
Dans la plupart des cultures, l’eau symbolise l’énergie vitale et est essentielle au bien-être. Peut-être, irez-vous directement vers les autres dans un cadre chaleureux au fond du jardin ? Ou encore vous vous exprimerez à travers un tag végétal pour faire parler vos émotions ?

Chacun doit y trouver son équilibre.

J’ai fait le choix de travailler des matières brutes : Le béton évoquant la présence de l’homme, le cuivre pour sa couleur chaleureuse, douce et vive à la fois... enfin, le bois qui fera le lien entre les matériaux et les végétaux du jardin choisis pour leur structure mais aussi pour leurs vertus médicinales.
J’espère que vous aurez autant de plaisir à découvrir ce jardin que je l’ai eu à le concevoir.

Equipe

  • Damien BONNEFOY, multi-compétences. Il est perfectionniste et soigné et excelle dans le travail bien fait… Il a l’expérience de Jardins jardin.
  • David GARCIA : Jardinier expert, il est lui aussi multi compétence sur les métiers du jardin. Il est dynamique et aime avancer dans des projets hors du commun.
  • Clément PETAUD, Jardinier en soif d’apprendre. Il se nourrit d’expérience pour découvrir encore plus… Il excelle dans tous les domaines de l’aménagement.
  • Pierre CANDELIER : Apprenti en CAP chez nous depuis l’an dernier. Sa fraicheur et sa motivation sont les bienvenues pour vivre cette belle aventure.

Retrouvez les photos de son jardin

 

Mathias Bonnin avec son jardin "Pour tous"

Présentation

Pour moi un jardin est une source de bien-être, une continuité de l'espace de vie, bien entendu on peut améliorer ce bien-être en associant les différents éléments qui composent cet environnement.
L'eau, le végétal et le minéral sont tous les trois acteurs principaux pour composer un bel espace paysager, maintenant il faut savoir faire les bonnes associations pour en dégager cet élixir de Bien-Être!
Mon Jardin s'adresse à tous, du plus petits au plus grand, je veux donner envie aux visiteurs de s'allonger sur les banquettes intégrées et l'espace d'un instant se laisser transporter en dehors du salon Paysalia.
Le bruit de l'eau en cascade, la variété des feuillages, et la présence des différents matériaux vont créer plusieurs ambiances, et chacun choisira son endroit en fonction de sa propre sensibilité pour apprécier au maximum cet instant de détente.
Un système audio et un vidéoprojecteur permettront également de s'évader encore plus loin.
Un jardin est aussi l'endroit préféré pour lire un bon livre allongé dans le gazon, dans un hamac ou une chaise longue un peu usée par les intempéries de l’hiver. Des livres seront également mis à la disposition du public dans une petite bibliothèque afin de prendre le temps de se ressourcer. Le sol sera recouvert de gazon et des poufs en forme de gros galets permettront de s'asseoir.
Souvent quand on est heureux on dit: 'C'est que du Bonheur', pour moi quand on se sent bien dans un jardin petit ou grand: 'C'est que du Bien-être'.

Equipe

  • Pierrick FOURNIER, employé chez Girardeau Espaces Verts
  • Benjamin PERDIGAL, apprenti chez Girardeau Espaces Verts
  • François BONNIN, mon père retraité et architecte-paysagiste
  • Serge ZAPULLA, mon ami fidèle informaticien et sonoriste

Retrouvez les photos de son jardin

Etienne Bourdon avec son jardin "Vivre heureux avec Alzheimer"

Présentation

Ce jardin  a été conçu en associant sur un espace réduit un ensemble d’ateliers  ou « matière active » qui ont été développés depuis plusieurs années avec des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.
Les objectifs thérapeutiques ciblés par ces ateliers concernent :

  • La stimulation sensorielle,
  • La perte d’autonomie fonctionnelle,
  • Les pertes cognitives,
  • Les troubles du comportement et en particulier l’agitation et l’agressivité

La fréquentation libre d’un jardin pendant plusieurs semaines à raison d’une fréquence minimum de 4 fois par semaine produisait une amélioration significative de la situation des patients sur chacun des critères.
Le choix minutieux de la palette végétale est destiné par une association de couvre-sol, de vivaces et de graminées à créer un ruissellement progressif de couleurs induisant des changements de teintes et de profils. Les lignes blanches fines sur un feuillage  d’Arum deviennent  des traits plus larges sur des feuilles d’Hosta. Ce rythme orchestré par le végétal produit des zones aux couleurs et aux formes différenciées dans le jardin dont la perception visuelle favorise le repérage spatial de personnes désorientées.
Ce berceau végétal que nous présenterons à Paysalia est destiné à accueillir avec bienveillance les visiteurs avec cet espoir que la poursuite de nos recherches permette demain de vivre heureux avec Alzheimer. A fréquenter sans modération ce soin ne présente pas d’effet indésirable !

Equipe

  • Andrew FISHER TOMLIN, Garden designer – Directeur du London College of Garden Design
  • Joël BELMIN, Docteur en gériatrie – Chef du Pôle gériatrique Hôpital Charles Foix
  • Geoffrey SAUVIONS - Etudiant
  • Guillaume DUBUIS - jardinier-paysagiste – directeur technique groupe O Ubi Campi

Retrouvez les photos de son jardin

Alban De La Tour avec son jardin "Liberté"

Présentation

Une légère brume bloque ma vue, mon reflet me saisit, le jardin s’anime sous le regard d’un spectre.

Serait-ce un ange ?
La végétation lugubre, les planches qui craquent et l’odeur du compost m’enveloppent un mal-être et une réflexion sur la vision du corps et de l’autre. Cet environnement hostile n’est-il pas le symbole du scaphandre de la maladie emprisonnant son hôte ?
Je pousse délicatement des branches pour me frayer un passage...
De la lumière, une cabane, la chaleur d’un foyer, cette vision me réconforte, les couleurs chaudes me bercent. Serait-ce le début d’une acceptation de soi ?
Ma muraille intérieure se disloque, je me réalise en tant qu’homme, la maladie, spectre me hantant depuis l’entrée, me quitte. J’hume, je goutte et je touche au bonheur du jardin.
Je dépose ici mon scaphandre et je me lance à corps perdu dans cette aventure sensorielle.
Nous proposons ici un jardin novateur présentant une vision de la maladie souvent occultée dans le cadre des jardins thérapeutiques mais pourtant très présente dans notre société : les maladies psychologiques et psychiatriques.  Par ce parcours rédempteur, axé principalement sur le malade, en tant qu’individu social et non à travers sa maladie, nous espérons pouvoir redonner confiance et liberté aux patients et à tous les usagers de notre jardin.

Equipe

  • Jeremy Pereira, formateur en aménagements paysagers au sein du CFA de Saône et Loire
  • L'entreprise Aquascène : Ghislain De Monspey, Hubert Odin (apprenti)
  • Thomas Caillet

Retrouvez les photos de son jardin

Découvrez toutes les photos de l'édition 2017



Un évènement

salon Paysalia

 
En savoir plus sur le salon Paysalia

En co-production avec :

Les entreprises du paysage

 

Partenaire officiel 2019

Val'hor