Quand on touche à l'émotion, on marque la mémoire.

Mardi 21 septembre

Bonjour Hélène !
Vous êtes l’un des compétiteurs du Carré des Jardiniers 2021, on peut dire aussi LA compétitrice, vous êtes à la tête de Pépin paysages sur Marseille, décrivez-nous votre projet.

 

Ce jardin est un lieu de rencontres autour d'une table-jardin revisitée, un îlot où bouillonne la vie avec des curiosités du monde végétal.
Au centre, c’est la vie, c’est le bon vivant.
Sur les flancs du jardin, l’humus, la décomposition de la vie, forme un tapis de plantes comestibles, rappelant les sous-bois fertiles que peut former la litière de la forêt. 

 

Quels sont les points forts de votre projet qui pourraient faire la différence ?

La passion ça se partage.
La volonté de ce jardin est de donner envie de connaître les plantes comestibles et médicinales.
Quand on touche à l'estomac, le plaisir est au rendez-vous.
Et quand on touche à l'émotion, on marque la mémoire.
C'est un lieu qui se veut être un coin de repos dans ce grand salon grouillonnant qu'est Paysalia.

 

Y-a-t-il un message, un fil conducteur au centre de votre jardin ?

Le jardin possède un parti-pris fort, avec une table centrale revisitée, où le jardin et la table se confondent.
Le projet évoque un usage que nous avons tant convoité ces derniers temps, celui du partage.
L'objectif de ce jardin est de toucher les gens en leur faisant goûter des mets à base de plantes, avec des goûts "mets"-connus.

 

Présentez-moi votre équipe pour le concours, il y a surtout vos partenaires si je comprends bien ?

 

 

Oui! 
Mais il y a tout d’abord Anthony Ledyn-Mary, paysagiste.
Ancien stagiaire paysagiste, qui maintenant vole de ses propres ailes, il participe au montage du projet avec moi.
Jeune pousse paysagiste et infographiste, il aime concevoir les jardins particuliers sur Angers.
Il est mon bras droit pour ce projet

Pour les partenaires, il y aura à mes côtés :


L'Oseraie du possible 

Pierre Bosch et Florian Mannaioni tressent des solutions végétales pour l'accil intimiste du jardin, et proposent des supports tressés pour porter les victuailles

 

La pépinière de la Madone

Avec Claude Antoniazzi.

Il ne sera pas là au concours mais nous avons réfléchi ensemble pour affiner la palette végétale des vivaces.
C'est mon référent botaniste et maladies dans le sud ;) un vrai humble connaisseur, un baroudeur qui récolte moultes plantes rares et comestibles du monde entier.
Il saura surprendre nos papilles grâce à sa collection.

 

 

La menuiserie Oykos 


Une fine menuisi"ère" qui sait donner du corps aux objets en bois dans le paysage.’
C’est Camille Bouguyon qui saura nous aider à concevoir une table en bois hors du commun…

 

 

Invertlight

La collection Invertlight portée par Jean-Christophe Gillet saura nous surprendre par ses formes contemporaines et chaleureuses de luminaires qui mettront en lumière le jardin.
Il possède une collection de luminaires résistants aux embruns salés d'une couleur marron chatoyante.
Mon coup de cœur du salon paysalia 2019 !
 

 

AquaTerra Solutions


Stéphane Couret apporte son savoir-faire dans la fourniture et mise en œuvre des gabions. Des piliers solides et durables pour la table !

 

Ma prochaine étape est de trouver un partenariat avec une boîte d’intérim afin d’avoir quelqu’un de polyvalent sur le chantier. 

 

Anthony Ledyn-Mary l’un de tes collaborateurs, était en formation lors de la constitution des équipes, pourquoi ce choix  ?

 

Anthony Ledyn-Mary est une personne qui a su s'investir dans ce projet.
En formation de paysagiste (à l’époque), il a envie d'explorer le métier via ce challenge, via ce concours.
Et pour ma part, c'est l'occasion de lui transmettre ma passion des plantes comestibles, qu'il souhaite connaître davantage.

 

Ce « casting » a-t-il été guidé par l’affectif ? La stratégie ?

 

Hormis certaines affinités amicales, les partenaires sont appréciés par leur savoir-faire, toujours inédit pour moi.
Leur éthique compte beaucoup aussi, dans le souci de faire un projet dans le bon sens qui respecte l’environnement.

 

Quelle est la grande force de ton équipe ?

 

Cette équipe pluridisciplinaire ne peut que produire un projet riche en créativité, qui « s’expose » et accueille la foule en quête de nouveautés.
La force de l'équipe, ce sont plusieurs métiers artisanaux, vanniers, producteurs de plantes rares, menuisiers, éclairagistes, traiteurs, réunis autour d'une "table" pour former des chefs d'œuvres dans la nature.
 

 

Enfin Hélène, comment abordez-vous ce concours ?

 

Le salon Paysalia est une ressource inspirante pour de nouveaux partenaires et de nouveaux fournisseurs.
C’est un des lieux de rencontre pour la profession de paysagistes-concepteurs.
Dans ce moment fort, l’opportunité d’exposer cet exercice au Carré des Jardiniers permet d’autant plus de faire corps avec cette réunion.
C'est surtout l'occasion de tester des nouvelles techniques avec cette équipe, affranchies des contraintes du quotidien dans le métier.

 

VOIR LE CROQUIS


21/09/2021


Un évènement

salon Paysalia

 
En savoir plus sur le salon Paysalia

En co-production avec :

Les entreprises du paysage

 

PARTENAIRE OFFICIEL

Val'hor