Lancement de la 6ème édition du Carré des Jardiniers : « Le jardin du (bon) vivant »

Monday 19 October

Communiqué de presse

Le concours du Carré des Jardiniers, compétition référence de la filière paysage, est officiellement lancé en cette rentrée. Au programme des candidats pour cette édition 2021 : « Le jardin du (bon) vivant », une thématique ancrée dans les préoccupations des Français, qu’ils vivent en zone urbaine, péri-urbaine ou rurale.

 

Télécharger le communiqué en PDF

 

Le concours emblématique des concepteurs et entrepreneurs du paysage

 

Organisé dans le cadre du salon Paysalia qui se déroulera du 30 novembre au 2 décembre 2021 à Lyon Eurexpo, le Carré des Jardiniers vise à faire sortir de l’ombre le jardinier, véritable artiste de ses réalisations. Il s’agit à la fois de mettre en lumière les talents de la filière, mais aussi de valoriser, auprès du grand public, la valeur ajoutée d’un jardin conçu par un professionnel. Les lauréats du titre de Maître Jardinier, mais également l’ensemble des finalistes, bénéficient de la renommée du concours et de ses retombées positives !

La place du Village », Laurent Gras a été sacré Maître Jardinier

 


 

Le thème 2021 : le jardin du (bon) vivant

 

Pour cette 6ème édition du Carré des Jardiniers, les candidats devront trouver leur inspiration dans le « jardin du (bon) vivant ».
L’homme ne demande que cela, voir et sentir du vert en milieu urbain, le cultiver en milieu rural, nourrir au quotidien son corps et son esprit des bienfaits du végétal. Cette union avec la nature est un passage obligatoire pour qu’il retrouve son bien-être et son équilibre.
Parce que les richesses végétales sont indispensables pour réveiller les sens et défier tout type de contexte en ville comme à la campagne, le jardin est l’endroit où il fait bon vivre, se ressourcer, se régénérer. Depuis la nuit des temps, il est la représentation de la terre nourricière et de l’épicurisme.
Ressource abondante pour l’écosystème et la biodiversité, le jardin est aussi nourricier, délicieux et généreux. Il protège et préserve le vivant, la nature y reprend ses droits.
En ville, il est aussi l’outil de prédilection pour la lutte contre les ilots de chaleur, pour le développement de la participation citoyenne et pour l’amélioration du cadre de vie.
Nul doute que les esprits fertiles des candidats du Carré des Jardiniers nous révèleront toutes les richesses des jardins, à travers cette nouvelle édition du concours.

 


 

Le jardin du (bon) vivant selon Jean Mus, Président du jury du Carré des Jardiniers

 

© Pascal Tournaire

" C’est dans la ville, quand le jardinier décide d’être l’invité permanent, que toutes les notions de beauté, de générosité, de compréhension envers la nature deviennent plus fortes.
C’est alors que l’on commence à les comprendre.
Ce bon vivant, plein de ressources, d’énergie, de force et d’intention est prêt à envahir la cité pour rendre la vie plus paisible et plus jouissive dans le partage… Conscient de trouver un équilibre avec l’apport d’habitudes nouvelles, qui vont contribuer à découvrir le monde. Il convient de rester sage et humble, qualité première du bon jardinier, pour que tout se fasse dans la joie !
"

 

Fondé par Jean Mus, le Carré des Jardiniers est, aujourd’hui, l’événement référent de la profession, celui qui lui donne ses lettres de noblesse.

 

 


Pour plus d'informations, contactez directement notre agence Agence : Bonne Réponse
+ 33 (0)4 72 40 54 10

Nataly Joubert
+ 33 (0)6 35 07 96 99
n.joubert@bonne-reponse.fr

Marie Tissier
+ 33 (0)6 15 39 59 65
m.tissier@bonne-reponse.fr

Retour à l'espace presse


Photo de couverture : © Envato - jchizhe


19/10/2020


An event

 
More about the Paysalia exhibition

Co-produced with

 

2019 official partner